La section française de l'Union des fédéralistes européens soutient la création d'une assemblée parlementaire des Nations Unies » Campaign for a UN Parliamentary Assembly
 

La section française de l'Union des fédéralistes européens soutient la création d'une assemblée parlementaire des Nations Unies

François Leray, 18. avril 2020

Face aux crises internationales que nous traversons, l’UEF-France demande le renforcement de la démocratie mondiale

Dans la perspective de la réforme des Nations Unies qui doit s’engager à l’occasion de son 75e anniversaire en 2020, la section française de l’Union des fédéralistes européens soutient la création d’une assemblée parlementaire des Nations Unies et d’une initiative citoyenne mondiale, dans une résolution adoptée le 28 mars 2020.

UEF_FR

La pollution, les conflits et leurs réfugiés, les gaz à effets de serre, l’évasion fiscale, le maintien de la paix, ou les pandémies virales, n’ont à l’évidence pas de frontières.

Sans remettre en cause les compétences des nations et de leurs autorités locales, ces problèmes urgents nécessitent une approche à la bonne échelle. Elle ne peut donc être que mondiale, et l’UEF-France soutient que celle-ci doit être démocratique pour être à la fois efficace et légitime.

Le Conseil de sécurité des Nations Unies n’arrive pas à trouver une position commune face à la pandémie de COVID-19. Cela illustre de manière éclatante la nécessité d’une profonde réforme démocratique du système international, qui ne peut faire face à la plus grande urgence sanitaire qu’a connu le monde depuis la création des Nations Unies en 1945.

Depuis plusieurs années, des voix s’élèvent partout dans le monde pour créer une assemblée parlementaire des Nations Unies. Elle pourrait relayer la parole des citoyens sur des sujets d’importance mondiale face aux blocages de certains Etats.

L’initiative est soutenue par le Parlement européen, le Parlement latino-américain, l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe, le Parlement du Mercosur, l’Assemblée législative de l’Afrique de l’Est, le Parlement panafricain, et plus de 1 600 actuels et anciens parlementaires de 134 pays, ainsi que de nombreux chefs d’Etats, ministres, prix Nobel, ONG, et des milliers de citoyens à travers le monde.

C’est aussi l’occasion de créer une initiative citoyenne mondiale permettant aux citoyens d’inscrire des sujets majeurs à l’ordre du jour des institutions internationales.

L’Union des Fédéralistes Européens appelle donc le gouvernement français à soutenir le projet de création d’une assemblée parlementaire des Nations Unies et celui de création d’une initiative citoyenne mondiale, dans le cadre de la réforme de l’ONU programmée à l’occasion des 75 ans de l’organisation.

Lire la résolution de l’UEF-France : Pour une assemblée parlementaire des Nations Unies et une initiative citoyenne mondiale