Le président élu irlandais est partisan d’une Assemblée parlementaire auprès de l'ONU

Secretariat, 30. octobre 2011

Samedi dernier, la victoire de Michael D. Higgins aux élections présidentielles d'Irlande a été officiellement annoncée. Le militant pour la paix, sociologue et ancien ministre de la Culture du Parti travailliste irlandais succèdera à Mary McAleese en tant que neuvième président d'Irlande. Selon le quotidien The Irish Times, il a déclaré que son mandat

Le président élu Michael D. Higgins avec sa femme Sabina
Image : Parti travailliste irlandais

serait « consacré à une citoyenneté inclusive, fondée sur l'égalité, la participation et le respect au sein d'une société créative et excellant à tout ce que nous autres Irlandais faisons ; afin de créer une identité irlandaise dont nous pourrons être fier dans une véritable république ».

En avril 2007, M. Higgins, alors porte-parole chargé des affaires étrangères du Parti travailliste irlandais, a été l'un des premiers signataires de « l'Appel international à la création d'une Assemblée parlementaire auprès des Nations Unies ». Eamon Gilmore, aujourd'hui ministre des Affaires étrangères d'Irlande, a également signé l'appel au même moment.

En 2009, M. Higgins a également soutenu « l'Appel à un contrôle démocratique mondial des institutions financières et économiques internationales », publié à l'occasion du sommet du G20 à Londres. Selon cette déclaration, une Assemblée parlementaire auprès des Nations Unies « devrait constituer un élément important du système réformé de gouvernance internationale financière et économique ».

« Nous présentons à M. Higgins nos plus sincères félicitations à l'occasion de son élection », a déclaré Andreas Bummel, le Secrétaire général de la Campagne pour une Assemblée parlementaire à l'ONU, qui se trouvait à Washington D.C. la semaine dernière pour une série de conférences.

Parmi les partisans de la Campagne, on compte plusieurs anciens chefs d'État ou de gouvernement, ainsi que d'anciens ministres des Affaires étrangères, tel que le Tchèque Václav Havel.

Image du haut : Michael D. Higgins après l'annonce de son élection Source : Parti travailliste irlandais, Creative Commons BY-ND 2.0