Les associations européennes de jeunes verts soutiennent une assemblée élue à l'ONU

Secretariat, 10. mai 2011

La Fédération des jeunes écologistes européens (FJEE), l'organisme de tutelle d'environ 38 groupes politiques écologistes et Verts de toute l'Europe, soutient l'appel international à la création d'une Assemblée parlementaire auprès des Nations Unies (APNU). Selon une résolution adoptée samedi 7 mai lors de l'assemblée générale de la fédération au Luxembourg, « les efforts visant à renforcer et revitaliser la démocratie aux niveaux national et européen ne sont pas suffisant à long terme, puisque de plus en plus de décisions importantes sont prises au niveau des institutions intergouvernementales mondiales ». Au moyen de cette résolution, la Fédération des jeunes écologistes européens « rejoint la Campagne internationale pour la création d'une Assemblée parlementaire auprès des Nations Unies ». Terry Reintke, la porte-parole de la fédération a déclaré : « La jeunesse écologiste d'Europe fait partie du mouvement mondial aspirant à une gouvernance plus démocratique à l'échelle de la planète ».

« Au cours des années à venir, nous serons confrontés à de plus en plus de problèmes mondiaux, et nous devons penser et agir au niveau international pour les résoudre. Le système diplomatique westphalien, au sein duquel chaque état défend ses intérêts dans les négociations internationales, ne fonctionne plus. Une Assemblée parlementaire à l'ONU serait mieux à même de percevoir les intérêts globaux et de prendre des décisions au niveau mondial », a commenté Matthieu Content, ancien jeune délégué auprès de l'ONU et coordinateur international d'Ecolo J, association de jeunes écologistes belges francophones, qui est à l'origine de l'introduction de cette résolution.

L'appel à la création d'une Assemblée parlementaire auprès des Nations Unies est soutenu par les partis écologistes du monde entier. Il a également été inclus dans la déclaration finale du deuxième Congrès des Verts mondiaux, rassemblé en mai 2008 à Sao Paulo. Cette proposition reçoit un soutien de l'ensemble des principaux partis. Les réseaux des partis internationaux majeurs ayant exprimé leur soutien, en plus du Congrès des Verts mondiaux, comprennent l'International socialiste et l'Internationale libérale.
Les organisations membres de la FJEE sont soit les sections jeunes des partis écologistes, soit des organisations non gouvernementales de jeunes écologistes.

Texte de la résolution de la FJEE appelant à une APNU

Image du haut : les participants à l'assemblée du Luxembourg, par la FJEE.