Les Verts soutiennent la Campagne pour une Assemblée parlementaire à l'ONU

Secretariat, 7. juillet 2010

Le Secrétariat de la Campagne pour la création d‘une Assemblée parlementaire auprès des Nations Unies a annoncé aujourd’hui que le conseil fédéral du parti écologiste allemand, Alliance 90 / Les Verts, a décidé d’appuyer cette initiative. « Nous partageons le point de vue selon lequel la participation et la représentation démocratiques ont également besoin d’être petit à petit mises en application au niveau mondial. Les décisions internationales

Claudia Roth lors d’un discours à Göttingen en septembre 2007
Image : Wikimedia Commons

importantes ne doivent plus être prises par une poignée de représentants gouvernementaux se réunissant à huis clos. Un parlement mondial serait particulièrement apte à rendre les Nations Unies plus démocratiques et plus transparentes », a déclaré Claudia Roth, la présidente du parti.

L’appel à la création d’une Assemblée parlementaire auprès des Nations Unies a reçu le soutien des partis écologistes du monde entier. La déclaration finale du deuxième congrès des Verts, qui s’est réuni en mai 2008 à Sao Paulo, déclare que les Verts « soutiennent la création d’une Assemblée parlementaire auprès des Nations Unies (APNU) en tant qu’organe parlementaire au sein du système onusien. Elle devrait dans un premier temps être composée de représentants des parlements nationaux, mais elle devra devenir un organe élu au suffrage direct ».

La présidente du parti vert du Canada, Elizabeth May, a alors déclaré que « la résolution adoptée par le congrès souligne à quel point le mouvement des Verts est convaincu qu’il est nécessaire de discuter de la notion d’un système bicaméral à l’ONU ».

Les Verts allemand ne font pas partie de la coalition actuellement au pouvoir en Allemagne. En revanche, lors des dernières élections, en septembre 2009, le parti a recueilli 10,7 % des votes et remporté 68 sièges au parlement. Entre 1998 et 2005, le parti a nommé le ministre allemand des Affaires étrangères, Joschka Fischer.

Image du haut : conférence du parti fédéral des Verts en 2009, par Jens Matheuszik, pottblog.de