Présentation de la proposition de création d'une APNU à l'Université chinoise de Renmin

Secretariat, 23. mars 2009

La proposition de création d'une Assemblée parlementaire auprès des Nations Unies (APNU) et la campagne internationale pour la création d'une APNU ont été présentées lors de manifestations à l'Université chinoise de Renmin à Pékin. Le Dr Robert Sheppard, professeur à l'Université de Tsinghua et membre du bureau consultatif du Comité pour une ONU démocratique, a prononcé plusieurs discours sur le sujet en octobre dernier, et plus récemment le 11 mars. Des étudiants, des professeurs, des médias et des professionnels de la capitale chinoise, ainsi que la communauté académique, ont assisté à ces discours. La proposition de création d'une APNU a été reçue de manière très positive, et les universitaires, comme les étudiants, se sont montrés intéressés par un concept qui leur est largement nouveau et étranger. « Afin d'illustrer le concept d'une assemblée parlementaire consultative auprès des Nations Unies, on peut donner l'exemple du Comité politique consultatif populaire de Chine qui fonctionne, au niveau du pouvoir législatif, comme une sorte de chambre supérieure consultative », a déclaré le Dr Sheppard.

Le Dr Sheppard a aussi fait remarquer que l'Assemblée nationale populaire de Chine, c'est à dire l'organe gouvernemental le plus élevé, est composé d'environ 3 000 délégués qui se réunissent deux semaines par an. Un Comité permanent d'environ 150 membres assure le fonctionnement entre ces sessions plénières annuelles. « Une procédure similaire, comprenant une assemblée plénière se réunissant une fois par an uniquement et un comité permanent plus restreint, pourrait également s'appliquer au fonctionnement d'une Assemblée parlementaire auprès de l'ONU », a suggéré le Dr Sheppard.

En mars, cette dernière manifestation organisée à Pékin a été à l'origine de la formation d'un groupe d'étudiants qui prendront en charge la traduction et le travail promotionnel. En sus des manifestations mentionnées ci-dessus, le Dr Sheppard a également parlé, au cours des derniers mois, de la création d’un parlement mondial dans le cadre du programme « l’ONU mise en scène » à l’Université Renmin et l’Université d’études étrangères de Pékin.