Création d’un nouveau programme de recherche sur la démocratie mondiale

Secretariat, 11. mars 2009

Un programme de recherche mondial, développé et organisé par un groupe de dix responsables d’équipes basées dans dix régions du monde, a été crée l’année dernière grâce à un financement initial de la Fondation Ford. Le nouveau site Web a été lancé ce mois-ci. Le programme BGD réunit des enseignants chercheurs, des activistes de la société civile, des entrepreneurs, des journalistes et des fonctionnaires afin d’« explorer de quelle manière ‘le gouvernement par et pour le peuple’ peut être compris et appliqué en matière de questions mondiales ». L’une des principales questions posée par le programme est de quelle manière les personnes concernées peuvent participer à et exercer un contrôle sur la gouvernance en matière de préoccupations mondiales. Le siège administratif du BGD se situe au Centre d’étude de la globalisation et de la régionalisation de l’Université de Warwick au Royaume Uni. En novembre 2008, les résultats du projet pilote du programme, intitulé Société civile et gouvernance mondiale responsable, ont été présentés aux Nations Unies à New York (photo, crédit Durlabh S. Maharishi).

L’organisation du programme est axée sur cinq projets principaux qui traitent respectivement de (1) la conceptualisation de la démocratie mondiale, (2) de l’apprentissage des citoyens en vue de la démocratie mondiale, (3) de l’inclusion des exclus du processus d’élaboration de politiques mondiales, (4) de la redistribution structurale de la démocratie mondiale et (5) des constructions interculturelles de la démocratie mondiale. « Au cours de ses recherches, le programme est également susceptible d’aborder la création d’une assemblée parlementaire mondiale », a déclaré le responsable de l’équipe Europe de l’Ouest, Jan Aart Scholte de l’Université de Warwick. La première réunion des responsables d’équipe a eu lieu en avril 2008. Pour en savoir plus sur le programme et les présentations effectuées auprès des Nations Unies, veuillez consulter le site Internet du programme : www.buildingglobaldemocracy.org.