Le Parlement latino-américain soutient la création d’une Assemblée parlementaire auprès des Nations Unies

Secretariat, 12. décembre 2008

Le Parlement latino-américain (ou Parlatino) soutient la création d’une Assemblée parlementaire auprès des Nations Unies (APNU). La 24e session ordinaire, réunie les 5 et 6 décembre 2008 au Panama a adopté une résolution allant dans ce sens. Cette résolution fait remarquer qu’une APNU contribuera "à renforcer l’efficacité, la transparence, la représentativité, la pluralité et la légitimité des résolutions prises par les institutions constituant le système onusien". La résolution adoptée par l’assemblée plénière de l’organe parlementaire continental fait suite à la déclaration effectuée en juin par sa Commission des affaires politiques, qui a fortement approuvé une Assemblée parlementaire auprès des Nations Unies. Dans cette déclaration, la Commission a invité " toutes les organisations parlementaires à participer activement au processus de création". De plus, le 14 novembre 2008, le Sénat d’Argentine est devenu la première chambre parlementaire à exprimer son soutien inconditionnel à l’APNU.

Fernando Iglesias, député argentin et membre du Parlatino, a insisté sur l’importance de cette résolution: "Le soutien apporté par le Parlement latino-américain à la campagne pour la création d’une Assemblée parlementaire auprès des Nations Unies représente une étape sans précédent. En effet, le continent qui, il y a quelques décennies, présentait un scénario de génocide politique et pour beaucoup, l’une des pires dictatures militaires, exprime aujourd’hui, par le biais de la résolution adoptée par sa plus vieille et plus importante institution parlementaire supranationale, sa profonde conviction des vertus de la présence de la démocratie à tous les niveaux de la prise de décision politique".

Andreas Bummel, le secrétaire général de la Campagne pour la création d’une APNU, a ajouté : "Après le Parlement européen, l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe et le Parlement panafricain, le Parlatino est le quatrième organe parlementaire continental à soutenir la création d’une Assemblée parlementaire auprès des Nations Unies. Compte tenu du besoin urgent d’une supervision plus démocratique et plus efficace des institutions internationales, apparu lors de la crise financière mondiale, il est grand temps que l’ONU et ses états membres envisagent sérieusement la création d’un organe parlementaire mondial composé de représentants élus".

Le Parlement latino-américain a été créé en 1964 et se base sur un traité international conclu en 1987 et signé à ce jour par 22 pays membres de la région.