Les législateurs d'Afrique, des Caraïbes, du Pacifique et d'Europe débattent de l'APNU

, January 1970

La création d'une Assemblé parlementaire auprès des Nations Unies (APNU) a été débattue le 17 mars 2008 lors d'une réunion tenue en marge de la 15ème session de l'Assemblée parlementaire paritaire du groupe UE-ACP (Etats d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique et de l'Union Européenne) à Ljubljana, Slovénie. Cette manifestation, à laquelle plus de 40 élus ont assisté, a été convoquée conjointement par Jo Leinen, MPE, au nom du Groupe socialiste au Parlement européen (PE) et le Secrétariat de la campagne pour la création d'une APNU. M. Leinen a fourni dans ses remarques préliminaires une vue d'ensemble de la campagne et a insisté sur le soutien apporté par le PE à la création d'une APNU. Le Dr Breda Pavlič, maintenant retraitée en Slovénie après avoir longtemps travaillé comme fonctionnaire international à l'UNESCO, a ensuite pris la parole pour expliquer brièvement pourquoi elle a rejoint la campagne. "C'est un fait établi que la vaste majorité des citoyens mondiaux est presque complètement exclue du processus de décision des Nations Unies", a déclaré le Dr Pavlič. Elle a ajouté que "la participation plus directe" des peuples doit être garantie. La majeure partie du débat qui a suivi a porté sur la manière de parvenir à créer une APNU. Plusieurs participants ont souligné la nécessité d'adopter une approche pragmatique. Une des démarches mentionnées consisterait à inclure les parlementaires au sein de certains Comités de l'Assemblée générale des Nations Unies.