Dans le cadre de la Campagne, une conférence réitère son appel à la création d'une APNU, première étape vers un Parlement mondial

, January 1970

Des parlementaires, des représentants d'organisations non-gouvernmentales, ainsi que d'autres activistes de la Campagne pour la création d'une Assemblée parlementaire auprès des Nations Unies (APNU) provenant de 18 pays se sont réunis dans le Palais des Nations des Nations Unies à Genève la semaine dernière pour discuter du concept d'APNU et de la stratégie de campagne à adopter. Ce rassemblement a repris les principes établis dans la "Pétition pour la création d'une Assemblée parlementaire auprès des Nations Unies", comme l'approche graduelle qui permettra de prendre les premières initiatives conduisant à l'étape-clé de la réforme de la Charte des Nations Unies. Cependant, il a été souligné que l'objectif final – la création d'un parlement mondial – devait également être dévoilé. Si certaines questions ont provoqué un débat animé, ce rassemblement est aussi arrivé à la conclusion, entre autres, qu'une APNU devrait s'ouvrir à la participation des assemblées parlementaires régionales et devrait proposer des solutions innovantes pour que les ONG puissent y participer de manière importante. Les participants sont tombés d'accord sur le fait que l'objectif d'établir une coalition-APNU doit être poursuivi au moyen d'une série de conférences préparatoires, plutôt que d'un seul événement. Cette conférence a été organisée par la Société internationale pour les peuples menacés.