Nouvel appel de la politique allemande soutenant la création d'une assemblée parlementaire de l'ONU

Secretariat, 14. juin 2017

Un catalogue de revendications concernant la politique allemande de l’ONU, avec dix priorités présentées par l’Association Allemande pour les Nations Unies (DGVN) à l’occasion des élections fédérales le 24 Septembre 2017, mentionne l’appui à la création d'une assemblée parlementaire des Nations Unies (APNU).

Le premier point présenté, approuvé par le Conseil de l’Association, traite de la réforme de l’ONU. Le document explique que l’Allemagne devrait montrer le bon exemple en soutenant un « intérêt général mondial » et un ordre international « avec les Nations Unies au centre. »

Selon le document, il faut continuer de poursuivre la réforme de l’ONU comme un objectif de première priorité. L’objectif principal de l’Allemagne dans ce projet devrait être de « représenter de manière adéquate toutes les régions du monde. » Le catalogue identifie d’autres « réformes importantes », en particulier « la possibilité de la réélection des membres non permanents », « la réforme des méthodes de travail et plus de transparence au sein du Conseil et des autres instances des Nations Unies. » ainsi « qu’une assemblée parlementaire ».

« Le projet de créer une assemblée parlementaire à l’ONU est depuis longtemps une revendication de l’association sur le plan politique. Nous voulons que le gouvernement fédéral et le Parlement prennent des mesures en la matière. », a déclaré Detlef Dzembritzki, président de l’Association et ancien député.

Le député Jürgen Klimke de la CDU, parti conservateur de Angela Merkel, vice-président de DGVN et membre du sous-comité sur les Affaires des Nations Unies au parlement allemand, a indiqué que l’ONU et l’ordre multilatéral « sont très fortement sous pression ». « Maintenant il est important de faire tout notre possible pour renforcer l’organisation mondiale, d’augmenter sa transparence et de la rapprocher des citoyens. Créer une assemblée parlementaire à l’ONU est une étape importante en vue d’atteindre ces objectifs. et d'augmenter sa transparence pour les citoyens. Une assemblée parlementaire à l’ONU est une étape importante en vue d’atteindre ces objectifs. Le parlement allemand et le gouvernement devraient soutenir le projet. »

Dans une résolution adoptée en Octobre 2015 avec les votes de la coalition au pouvoir CDU/CSU et SPD, le parlement allemand a demandé au gouvernement d’examiner la création de l'APNU. « A notre connaissance, le ministère des Affaires étrangères allemand n’a pas encore présenté d’étude sérieuse », a ajouté Andreas Bummel, coordinateur de la campagne international pour l'APNU.

Avant qu’il ait été nommé ministre des Affaires étrangères en Janvier, Sigmar Gabriel (SPD) a plaidé pour une assemblée parlementaire à l’ONU à plusieurs reprises, ainsi que plus récemment en Avril 2016 à l’occasion d’un événement à Halle.

Image en haut: Detlef Dzembritzki ouvrant une conférence à Berlin, DGVN